Santé des ongles : huit (08) choses à savoir
Postée le 24-01-2022 / 135 Vues

Caractéristiques des primates et voisins des griffes ou des sabots, les ongles sont de vrais sujets de préoccupation. Dans la société d'aujourd'hui, ils représentent d'indéniables atouts de séduction, mais ils sont surtout le reflet d'une bonne santé générale. Pensez-vous vraiment les connaître ?

Les ongles des hommes poussent plus vite

Beaucoup ont du le remarquer : les ongles des doigts poussent beaucoup plus vite que ceux des pieds, surtout ceux de la main dominante. En moyenne, les ongles des doigts poussent de 3,5 mm par mois contre 1,6 mm pour ceux des pieds. Évidemment, cette vitesse va dépendre de nombreux facteurs comme l’âge, le sexe, le niveau d’activité ou le patrimoine génétique. Les ongles des femmes poussent plus lentement que ceux des hommes, excepté lorsqu’elles sont enceintes1. On retrouve ce cas de figure pour les cheveux : ce sont les hormones qui augmentent le métabolisme et accélèrent la circulation. Curieusement, les ongles poussent aussi plus vite l’été que l’hiver. Les chercheurs avancent une théorie pour expliquer ce phénomène : ils seraient davantage mobilisés à cette période de l’année, ce qui accélérerait leur croissance. C’est aussi durant l’enfance que la vitesse de poussée est la plus forte. Après l’adolescence, elle déclinerait lentement jusqu’à atteindre 50 % de sa vitesse initiale après l’âge de 60 ans.

Cette croissance peut être ralentie par certaines maladies, une mauvaise alimentation, les prises de certains médicaments ou encore un traumatisme2.
Le saviez-vous ?
Si vous perdez un ongle de doigt, il faudra attendre quatre à six mois avant qu’il ne repousse complètement. S’il s’agit d’un ongle de pied, il faudra même plus d’un an !

Les tâches blanches des ongles ne sont pas liées à un manque de calcium

Contrairement à une idée reçue, les tâches blanches qui apparaissent parfois sur les ongles ne sont pas la conséquence d’un manque de calcium. Elles sont le résultat de coups, de petits impacts sur la matrice ou le plat de l’ongle. Ces petits traumatismes entraînent des troubles de la kératinisation : les cellules qui vont constituer cette partie de l’ongle (les kératinocytes) ne perdent pas leur noyau et cette zone apparaîtra donc non transparente à la lumière. Les personnes qui rongent leurs ongles ou qui les liment sont davantage sujets à ce type de problème totalement bénin. Inutile donc d’augmenter votre consommation de produits laitiers si vous avez déjà une alimentation équilibrée.

Les nutriments jouent un rôle dans la santé des ongles

Le manque de calcium ne provoque peut-être pas de tâches blanches sur les ongles, mais il serait tout de même important pour leur structure. Ainsi, une étude a montré qu’une supplémentation en calcium (1 g/jour pendant 1 an) améliorait la qualité de l’ongle. De plus, leur fragilité diminuerait avec une supplémentation de biotine (2,5 mg quotidiennement) tandis qu’une consommation régulière de caroténoïdes, par l’alimentation ou les suppléments, pourrait être efficace contre l’onycholyse (un décollement douloureux de la pointe de l’ongle).
En revanche, aucune étude n’a prouvé que les prises de vitamines E, A, C et B12, de rétinol, de fer, de zinc, de cuivre, ou encore de sélénium amélioraient la santé ou l’apparence de l’ongle chez des personnes dont l’alimentation est équilibrée. Pour les autres, il est évident que tous les nutriments sont importants pour l’ongle comme pour l’ensemble des structures de l’organisme.

Les champignons des ongles de pieds sont fréquents

L’ongle n’échappe pas aux maladies. Bien au contraire ! Environ 10 % des consultations dermatologiques y seraient consacrées, dont la moitié concerneraient la seule mycose de l’ongle, l’onychomycose. Cette mycose, qui n’a rien à voir avec l’hygiène, se développe généralement dans un univers humide et chaud : les ongles de pieds sont donc les plus touchés. Dans la grande majorité des cas, l’onychomycose ne guérit pas d’elle-même. Il ne faut pas laisser traîner cette pathologie, car plus le temps passe et moins le traitement sera efficace. Si vos ongles prennent soudainement un aspect jauni et épais, n’attendez donc pas ! D’autres pathologies peuvent conduire à des symptômes de ce type, c’est pourquoi il sera nécessaire de réaliser un prélèvement mycologique avant d’envisager un traitement. Si le diagnostic est confirmé, il faudra prendre son mal en patience : on commence à voir une amélioration un à quatre mois après l’arrêt du traitement, lequel dure déjà en moyenne 3 mois. Lire plus sur passeportsante.net

Source : Passeportsante.net
Autres articles