Cancer de la prostate / Dr Sangaré Hassan: «Il faut au moins 21 éjaculations par mois pour se protéger»
Postée le 25-11-2021 / 57 Vues

Dr. Sangaré Hassan, oncologue, a révélé qu’il faut au moins 21 éjaculations par mois pour se protéger contre la prostate. C’était au cours d’une communication à l’occasion d’une journée dénommée « Novembre bleu », en faveur des journalistes hommes et des professionnels des médias, le lundi 22 novembre 2021 à la Pisam, sis à Abidjan-Cocody. Il s’agit d’une initiative de la présidente de la Fondation Agir contre les cancers (Fac), Agnès Kraidy, en partenariat avec la Pisam.

Dénommé « Novembre bleu », le mois de novembre est consacré à la lutte contre le cancer de la prostate. Le cancer de la prostate est le 2e cancer le plus incident en Côte d’Ivoire après celui du sein, et le 1er cancer de l’homme dans le pays.

 

Lors d’une journée de sensibilisation, lundi dernier,  Dr. Sangaré Hassan, oncologue, a fait savoir que plus l’homme a des éjaculations, plus il protège sa prostate. « Il faut au moins 21 éjaculations par mois pour protéger sa prostate », a-t-il expliqué.

Selon lui, un homme sur huit a le cancer de la prostate dans le monde.

Pour Dr. Sangaré Hassan, tous les hommes sont appelés à faire un cancer de la prostate à un âge avancé. L’oncologue a indiqué que les facteurs de risque sont « l’âge, la race, les antécédents familiaux, l’environnement, l’alimentation ».

Il a conseillé « le dépistage précoce », et invité les hommes à « se faire consulter dès la quarantaine révolue ». Cela pour leur propre bien-être.

Pour sa part, la présidente de la Fondation Agir contre les cancers (Fac), Agnès Kraidy a déclaré en substance : « Le cancer qui nous tue aujourd’hui est le cancer de l’ignorance, le cancer de l’indifférence. Plus on sait, mieux on fait savoir. Il faut être bien informé pour bien informer ».

Rappelons qu’en 2020 19.292.789 nouveaux cas de cancers ont été diagnostiqués dans le monde, dont 17.300 cas en Côte d’Ivoire parmi lesquels « 2757 cas de cancers de la prostate ».

Eddy BIBI


Source : LINFODROME
Autres articles