Trois (03) boissons à éviter à tout prix quand il fait froid
Postée le 20-11-2020 / 80 Vues

Avec le retour du froid, on se plait à adopter des petits rituels réconfortants : enfiler un pyjama chaud, ressortir les plaids doudous, allumer une bougie, changer la décoration, se lover au coin du feu… Néanmoins, rien ne marque plus l’arrivée du froid que le retour des boissons chaudes que l’on se plait à siroter. Elles se présentent alors comme de vrais remèdes aux pieds gelés et à la météo lugubre. Toutefois, nombre de ces boissons avec lesquelles on se plait à renouer quand il fait froid sont déconseillées pour l’automne/hiver. Entre celles qui refroidissent notre température corporelle et celles qui fatiguent l’organisme, méfiance ! Voici les boissons à limiter, voire éviter quand il fait froid.

1- L’erreur classique : boire ses boissons trop chaudes

Boire très chaud pour combattre le froid ambiant peut sembler être logique. Aussi, on se rue sur un thé vert fumant, des tisanes bouillantes ou un chocolat chaud brûlant ! Néanmoins, le fait de boire si chaud n’aura des bienfaits que très provisoires. En effet, cette sensation de chaleur ne sera pas appréciée par le corps qui vise à garder une température constante. De ce fait, au même titre que boire trop froid en été en cas de canicule, s’hydrater avec des boissons trop chaudes n’est pas bien vécu par l’organisme. En réaction, il va chercher à rééquilibrer sa température… en refroidissant et en produisant de la transpiration. Bref, vous obtiendrez l’effet opposé ! Pour l’éviter, mieux vaut laisser son infusion et sa soupe légèrement tiédir avant de la consommer.

Bon à savoir : Boire trop chaud peut aussi exposer à un risque de cancer de l’oesophage.

2- Les boissons à base d’alcool, à éviter quand il fait froid

Si vous pensez que l’alcool réchauffe, vous avez tout faux ! En effet, les boissons alcoolisées sont souvent critiquées pour causer une déshydratation. Les vaisseaux de la peau vont en effet se dilater sous l’effet de l’alcool, ce qui va avoir pour effet de transférer la chaleur de l’intérieur du corps vers sa surface. Ce faisant, on a une impression de chaleur externe au niveau de la peau. Toutefois, notre chaleur interne refroidit. Et malheureusement, cela vaut aussi bien pour le grog de grand-mère que le vin chaud ! Ce dernier, bien que chauffé et agrémenté de vanille et autres épices, contient en effet toujours 7 à 14,5% d’alcool qui se répand plus vite dans le sang que les boissons froides. La modération est donc plus que jamais de mise…

3- Mauvaise période pour boire du café !

Le café, c’est chaud et en plus, c’est un petit remontant ! Alors, on se dit qu’on ne peut pas trouver mieux pour combattre la fatigue quand il fait plus froid. Et pourtant, mieux vaut éviter les boissons à base de caféine quand il fait froid (café, sodas…). En effet, cette substance a pour effet de dilater les vaisseaux sanguins et de faire rechuter la température du corps. En outre, même sans sucre, le café noir peut provoquer des pics de glycémie. Cela va au passage suractiver les glandes surrénales et provoquer une grosse fatigue ! Or, quand on est fatigués, on est plus sensible au froid.

Vers quelles délicieuses boissons se tourner quand il fait froid ?

Pour se désaltérer, les boissons évoquées plus tôt sont de mauvais choix en période de forte chaleur. Heureusement, outre, l’eau, il en existe de nombreuses autres pour s’hydrater intelligemment !

- Les smoothies de fruits et légumes maison permettent de faire le plein de nutriments antioxydants, vitamines et minéraux (calcium, etc.). Leurs apports énergétiques permettent d’affronter le froid avec énergie.

- Les infusions de plantes (hibiscus, menthe…), etc. restent de bons choix si elles ne sont pas consommées trop chaudes. L’ajout de jus de citron sera un plus pour vous requinquer. En outre, rien n’égale le fait de faire infuser des tasses de cannelle, gingembre ou curcuma pour réchauffer et tonifier l’organisme.


Source : Astucesdegrandmere.net
Autres articles