Travail : Comment survivre en open-space ?
Postée le 14-01-2022 / 50 Vues

"Première certitude : malheureusement, il est impossible de planter une tente insonorisée au milieu de votre open-space. En effet, ces espaces ont été adoptés pour faciliter la circulation de l'information, la communication, faire en sorte que les salariés soient plus proches les uns des autres, voire plus solidaires. Ils génèrent au passage des économies sur les mètres carrés occupés.

Force est de constater que lorsque tout va bien dans un service et que l'espace ouvert n'est pas trop grand, l'open-space contribue vraiment à fluidifier les échanges. Mais souvent comme dans votre cas, on est dérangé par les attitudes des autres ou simplement leurs regards.

Ne soyez pas un ermite

De nombreuses études scientifiques ont d'ailleurs démontré que le simple fait d'être observé modifiait notre comportement. L'open-space renforce le sentiment de contrôle social. Celui-ci gène, peut figer, et faire perdre ses moyens. Et encore je ne parle pas du manager directif qui profite de cet espace ouvert pour épier, contrôler en permanence les faits et gestes de ses collaborateurs.

Dans votre situation, la tentation pourrait être de vous replier sur vous-même, de vous couper du reste du groupe, en portant des boules Quiès, en écoutant votre baladeur MP3, en portant des lunettes opaques... Bref de vivre en ermite. Or cette attitude est peu adaptée à l'état d'esprit de l'open-space et même à la vie en entreprise.

Petits aménagements

Si c'est vraiment insupportable pour vous, la première solution consiste à obtenir des petits aménagements, en demandant par exemple à votre manager de vous rapprocher d'une personne que vous appréciez, avec laquelle vous vous sentez bien. C'est important d'exprimer votre malaise, vos ressentis et de formuler votre demande : "Je ne suis pas au top dans mon travail dans cet espace là, est-ce que je peux m'intégrer dans tel bureau ou obtenir tel aménagement ?" . Si c'est dit de façon authentique et naturelle, votre manager peut l'entendre et trouver un compromis. Après tout, on est des humains et l'on ne s'adapte pas partout.

Un règlement intérieur de l'open-space

Vous pouvez également envisager une solution collective. Pourquoi ne pas mettre à l'ordre du jour une réunion de service avec vos collègues ou avec votre manager ? Son thème : "comment créer de bonnes relations de travail dans l'open-space ?". L'objectif est de faire en sorte que tout le monde exprime sa représentation de l'open-space en se disant les choses sans tabou : "quand tu parles à voix haute pendant trois quart d'heure, je suis dérangé". Mais sans tomber dans le reproche. Lire plus capital.fr


Source : Capital.fr
Autres articles