Duékoué : Le Vigile D’une Ferme Accusé De Vol Des Plaquettes D'œufs, Ligoté Avec Des Fils De Fer, Battu Et Électrocuté Pendant Des Jours
Postée le 05-06-2024 / 205 Vues

Le dimanche 2 juin, le vigile d'un ferme accusé d'avoir volé des plaquettes d'œufs a été sauvagement torturé par son employeur à Duékoué, apprend-on de Koaci.

La violence physique est devenue une pratique courante dans certaines régions de l'Ouest de la Côte d'Ivoire, où des individus se rendent eux-mêmes justice en infligeant des sévices corporels à leurs semblables. En effet, dans le village de Tahibly Glodé, également connu sous le nom de scierie situé à proximité de Duékoué, dans l'Ouest de la Côte d'Ivoire, un événement dune violence extrêmement grave a récemment secoué la communauté locale. Kouamé Kouadio, un jeune vigile travaillant sur une ferme, a subi des sévices inimaginables après avoir été accusé du vol de sept plaquettes d'œufs appartenant à son employeur, Zongo Kouka Oumarou, apprend KOACI de sources sur place.

 

nt-size: 15px;>L'incident, survenu le dimanche 2 juin, a révélé des détails choquants. Selon des témoignages recueillis sur place, Zongo, avec l'aide de ses frères, a kidnappé Kouamé et l'a forcé à se rendre au village. Sur place, le jeune homme a été attaché avec des fils de fer, frappé sans merci et électrocuté à l'aide de câbles électriques pendant trois jours consécutifs. Pendant cette période de torture, Kouamé n'a reçu ni nourriture ni eau, ce qui a rendu son calvaire encore plus atroce. Lire la suite sur https://www.scoopernews.com/2024/06/05/du-kou-le-vigile-d-une-ferme-accus-de-vol-des-plaquettes-d-ufs-ligot-avec-des-fils-de-fer-battu-et-lectrocut-pendant-des-jours/56106142

 

Source : KOACI
Autres articles