Décès d'un jeune violé par des homosexuels\" :la vérité sur cette affaire, le corps d'Okito \"sous séquestre\"
Postée le 08-02-2024 / 136 Vues

Le nommé Dédi Gahoudi Okito Franck connu sous le nom Okito, 27 ans, résident au quartier Toit Rouge, dans la grande commune de Yopougon, est décédé, le lundi 5 février 2024, à 2h20, au CHU de Treichville. Pour ses camarades, il a été drogué et violé par des homosexuels. Coup de projecteurs sur cette affaire.

Le drame a commencé à se dessiner dans la nuit du samedi 27 janvier 2024 à Yopougon. Dédi Gahoudi Okito Franck, orphelin (de père et de mère), vivait avec sa gra nd-mère paternelle au quartier Toit Rouge, en face de la Pharmacie Tizra. Il gagnait son pain en tant qu’agent de sécurité devant un supermarché près du commissariat de police du 19ème arrondissement.

Sa grand-mère l’a attendu en vain

Dans la nuit des faits, Okito est sorti comme il en a l’habitude. Vers 1 heure du matin (donc le dimanche 28 janvier 2024), il a appelé sa grand-mère pour lui dire qu’il revenait à la maison, à bord d’un taxi. Pour sa mémé, Okito n’avait pas de l’argent sur lui pour payer sa course. ‘’Elle lui a dit ok, viens, je suis à la maison’’, confie notre source qui ajoute que la grand-mère est restée éveillée jusqu’au petit matin sans voir son petit-fils. Lire la suite sur https://www.linfodrome.com/faits-divers/94633-deces-d-un-jeune-viole-par-des-homosexuels-la-verite-sur-cette-affaire-le-corps-d-okito-sous-sequestre

 

Mots clés: #Okito #Yopougon
Source : LINFODROME
Autres articles