Observateur Ebène raconte son séjour en prison
Postée le 18-06-2024 / 87 Vues

Le 14 juin 2024 restera gravé dans les mémoires pour l’humoriste ivoirien Observateur Ebène. Après avoir passé deux mois au Pôle Pénitentiaire d’Abidjan (PPA) pour des propos diffamatoires envers la chroniqueuse et actrice Marie-Paule Adjé, il a retrouvé sa liberté.

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, Observateur Ebène a relaté son expérience en détention.

Observateur Ebène, de son vrai nom Florent Amany, est célèbre pour ses vidéos humoristiques abordant les sujets de société avec une pointe d’ironie. En mars 2024, l’une de ses vidéos a suscité une controverse majeure en raison de propos diffamatoires envers Marie-Paule Adjé, une personnalité influente en Côte d’Ivoire. Rapidement poursuivi en justice, Eb ne a été condamné à six mois de prison ferme et six mois avec sursis.

Cette incarcération a surpris ses fans et représenté un choc pour l’humoriste, qui a vécu une période de réflexion intense. « Ils pouvaient encore me garder pendant 2 ou 3 ans et je n’allais rien pouvoir faire », a-t-il confié dans sa vidéo, soulignant la gravité de sa situation.

Libéré après seulement deux mois, bien avant la fin de sa peine initiale, Observateur Ebène a pu rejoindre sa famille et retrouver sa liberté. Cette libération anticipée a suscité de nombreuses spéculations, certains suggérant que Marie-Paule Adjé aurait joué un rôle décisif en intervenant en sa faveur.

Durant son séjour en prison, Observateur Ebène a eu l’occasion de réfléchir profondément à ses actions et à leurs conséquences. Dans une vidéo émotive, il a exhorté les internautes à mesurer leurs paroles. « Faites attention, ce ne sont pas eux les méchants hein, c’est nous les ignorants. On est trop ignorants. L’homme n’est rien. La prison, ça fauche comme la mort. Imagine que tu prends 20 ans. Tu ne sais pas ce qui t’attend, ce n’est pas la mort ? C’est long à expliquer, mais je vous aime. Un jour, je vais vous expliquer. Vous êtes les témoins, vous avez suivi mon parcours, ma vie… Si quelqu’un vous donne des conseils, ne jouez pas au dur, écoutez », a-t-il conseillé.

Depuis sa libération, Observateur Ebène profite intensément de sa famille et de ses proches. Il a souligné l’importance de leur soutien durant cette période difficile. « Ils étaient là pour moi, même dans les moments les plus sombres. Sans eux, je ne sais pas si j’aurais tenu le coup », a-t-il confié. Cette épreuve a renforcé ses liens avec ses proches et lui a offert une nouvelle perspective sur la vie.

Romuald Angora

Mots clés: #Observateur Ebène
Source : Iris-medias.com
Autres articles